1ers jours Down Under : Sydney – Australie

Le bruit qui court quand on voyage vers l’Australie c’est qu’il faut avoir un billet retour pour que l’immigration vous laisse entrer dans le pays sans problème. Donc évidemment, je n’ ai pas pris de billet retour. Mais voilà, tout est une question de karma et depuis que je me suis mise au yoga, le mien est forcément bien meilleur. Je suis donc tombée sur le seul officier d’immigration dont ce job est le hobby puisqu’il est clair que sa véritable profession c’est surfeur. Blond, coupe de cheveux cool, attitude relax, la dent de requin montée en collier devait être rangée dans le tiroir. Notre entretien s’est limité à une question : -« Vous venez voir de la famille? »  -« Non »  -« OK. Welcome to Australia ».

C’est Kylie, copine australienne depuis une décennie, qui est venue me chercher à l’aéroport dans sa Jeep et m’accueille dans, je cite, son « petit appartement ». En fait une dépendance de 70m2 avec jardin, garage et vue dégagée sur la vallée de Narre Warren. La notion d’espace est ici sensiblement différente.
Après le jetlag obligatoire qui m’a duré une semaine et limité mes visites de Melbourne au strict minimum, j’ai enchaîné sur des vacances à Sydney avec notamment un enfant de 5 ans. Adieu grasses mat’, le nouveau moi ne se lève désormais plus après 7h. En fait je suis au rythme australien car ici on se lève très tôt pour aller faire du sport avant d’aller travailler(!). Courir, faire du kayak, de l’aviron, du yoga. Et quand je dis tôt, je veux dire que j’ai rencontré un gars qui se lève à 4h30 pour faire du vélo. Oui tôt comme ça.

fille avec de tres grandes jambes

Et pas plus de 6cm de talon, j’ai bien regardé !

Mais moi aussi je m’active alors voici quelques highlights de Sydney :
– Le Royal Botanic Garden au bord de la baie et de l’Opéra et surtout de son bar
– La piscine Andrew Boy Charlton construite sur l’eau avec vue sur la baie et remplie de gens qui nagent exclusivement le crawl sans interruption sur 7 lignes d’eau..
– Le ferry pour Manly, traversée de la baie en 30mn pour arriver à la plage. Partie sur le 1er ferry du dimanche à 9h, la plage de Manly était déjà blindée à mon arrivée. Je répète : c’était un dimanche.
– Le bar-resto Theatre Bar at the end of the wharf sur les quais de Walsh Bay avec une vue sur la baie à quasi 360°
– La fille avec les plus grandes jambes du monde
– Et enfin la maison d’Allison qui nous a accueillis dans son humble demeure de plus de 10 pièces avec jardin, garage et un studio (un appart, pas d’enregistrement) tout dans le prolongement en rez-de-chaussée. Dans la banlieue d’Annandale, toutes les maisons ont une façade étroite et se déploient en longueur, ça fait son petit effet quand on entre.
La maison suivante qu’on a squatté, elle, se trouvait sur 3 étages, dans le quartier de The Rocks en plein centre de Sydney.

Suite du voyage : encore une maison à squatter, cette fois sur la plage de Woonona au sud de Sydney.

 

  • vue du harbour bridge et de l'opera de sydney
    L'Opera et le Harbour Bridge
Si vous aimez, partagez !Email to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+

Publiez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique. Champs obligatoires *

Date de publication : 28 janvier 2015