Voyage à Bali – épisode 8 : retour à Kuta

Dernière partie de notre voyage et retour à Kuta pour profiter du beau temps qui nous a un peu déserté dans les Gilis (où il faisait encore bien 27 degrés mais on a des goûts de luxe maintenant en matière de météo !). Grand bien nous en a pris puisque nous sommes arrivées à Kuta sous une pluie torrentielle…, « après moi le déluge, » comme dirait l’autre. Mais le gros avantage c’est qu’en tongs et en short on craint beaucoup moins la pluie, surtout quand on est dans les magasins pour faire du shopping. Faut bien s’occuper ! Un budget shopping en fin de voyage ?, me direz-vous. Hé bien oui c’est possible, tout est une question de choix dans la vie. C’est pour ça que nous dormons actuellement au Suka Beach Inn pour 5€ la nuit par tête pour une chambre… plus grande que mon appart, une piscine, du wifi gratuit et le petit-déj inclus ! Trop beau pour être vrai ? Le directeur de l’hôtel lui aussi a fait des choix : pas de drap, pas de serviette, pas de PQ, pas de vis à la barre de rideaux qui m’est tombée dessus. Mais c’est pas ça qui va faire peur à 2 filles qui bravent les éléments à cœur de jours ici : le feu d’abord (dans notre gorge quand on nous sert un plat « pas épicé, non, non »), la terre (sous mes plantes de pieds dont je ne sais pas si un jour je récupérerai la couleur d’origine), l’air (qui manque dans les chambres quand on essaie de dormir) et enfin l’eau. Je termine par l’eau parce qu’aujourd’hui j’ai fait du surf à Bali !, oui mesdames messieurs, j’ai même des vidéos qui le prouvent. Et faire du surf sur la plage de Kuta, au-delà du fait que l’eau est chaude, que les vagues sont top (pour un débutant of course) et que c’est trop le sport de ma vie (!), c’est aussi un moyen de se faire beaucoup d’amis !
J’ai dit précédemment que les Balinais étaient des gens très sympathiques, ils nous disent tout le temps bonjour, nous demandent comment on va, pratiquent leur français sur nous, bref sont familiers et agréables. Hé bien oui, amis Parisiens, dans l’eau, on se parle tous ! Y a plus qu’à instaurer ça dans le métro ! Après tout, s’il suffit juste de partager une activité pour créer du lien social (comme on dit aujourd’hui, puisqu’on n’est plus capables de parler simplement) celle-là fera amplement l’affaire. Mais fi d’utopies qui tomberont aux oubliettes sitôt que j’aurais mis le pied dans le RER, zone de combats pour une place assise.
Demain, dernier jour avant l’avion du retour pour parfaire notre bronzage et faire enrager les collègues de bureau, objectif tout à fait honorable, n’est-il pas ?
NB : la fleur de frangipanier en photo c’est cadeau !
  • surfeur a kuta beach bali
    Kuta beach
Si vous aimez, partagez !Email to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+
Tagged with:    

Publiez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique. Champs obligatoires *

Date de publication : 31 mai 2013