Voyage à Bali – épisode 7 : les plages de Gili, Trawangan

Après plusieurs jours d’exploration intensive de l’île de Gili Trawangan, j’ai une seule question à poser : pourquoi ne se dote-t-on pas d’une île comme ça à côté de Paris?! Dubai a bien construit des pistes de ski, alors quand je vois la météo en France, je me dis que c’est un projet de santé publique ! S’il y a besoin d’argumenter davantage alors voici :
Gili Trawangan est une île de carte postale : sable blanc, eau turquoise, poissons multicolores, c’est comme vivre dans un aquarium avec la petite île déserte et son cocotier au milieu. Et puis pas de véhicules motorisés ici mais des vélos pour pratiquer des routes, pardon une route, défoncée et/ou sablonneuse, véritable jeu du tape-cul à l’ancienne avec le siège en bois et le sol pour amortisseur. Mais aussi (un grand MAIS) des calèches tirées par des chevaux surexploités, pour transporter des touristes qui peuvent pas se louer des vélos, sérieux?! Bref…
En vélo, le tour de l’île prend une petite heure, c’est pour dire la taille de l’île. Heureusement que le tsunami de cette nuit n’était pas trop puissant sinon j’aurais fini ma vie en gambas géante. J’exagère peut-être un peu pour le tsunami mais on avait de l’eau dans la rue et surtout tous les transats étaient mouillés ! Le comble de l’horreur pour le touriste, c’est pourquoi on est parti à bicycleeetteeeu vers le nord de l’île squatter les transats des autres. Comment vous dire que même si vous n’êtes pas client de l’hôtel, c’est pas un drame que vous utilisiez leurs transats, même pendant 2 heures, même si vous n’avez consommé qu’un coca, et tout ça garanti avec le sourire. Comment vous dire que le retour à Paris va être pour le moins hardcore…
Mais bien sûr cette île a quand même quelques défauts : notamment celui de perturber les cycles de sommeil de Céline qui va jusqu’à se réveiller au milieu de la nuit pour jouer à Ruzzle sur son iPhone (une sorte de Scrabble). Quelles peuvent bien être les causes d’une telle tragédie ?! Seraient-ce les débili-coqs (nouveau mot de mon cru) qui commencent à brailler pour le lever du jour en pleine nuit et ce jusqu’au dit lever du jour soit 2 à 3 heures plus tard ?! Serait-ce gars qui fait du karaoké à 5h du mat´, haut-parleur à fond, pendant une heure ?! (Quoi ? Ah c’est le chanteur de la mosquée pour la prière…) Serait-ce les habitants bavards qui se racontent leurs vies au pied de notre bungalow ? Je ne sais pas mais a ce niveau ça relève du complot international. Pourtant, ils cachent bien leur jeu,tous, à nous faire des grands sourires, à nous demander comment on va tout le temps, à être gentils quoi, moi je dis c’est louche. On verra ça demain car on fait une excursion de snorkeling autour des 3 îles Gili (Trawangan donc, Meno et Air),si tout se passe très bien comme je le pressens, j’aurais la preuve que ces gens trament quelque chose… Quelque chose comme de nous faire réussir nos vacances à tout prix…
 
  • ponton sur gili trawangan bali
Si vous aimez, partagez !Email to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+
Tagged with:    

Publiez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique. Champs obligatoires *

Date de publication : 31 mai 2013