En mode VIP à Rio

Au 5decor de fete au parque lage de rioe jour de notre voyage, pour bien commencer le carnaval, on est allés dans une soirée déguisée, enfin plutôt une soirée costumée VIP, information qui n’était pas arrivée jusqu’à moi avec mon déguisement estampillé 5€ de reine hawaïenne rose fluo avec couronne clignotante quand tout le monde était plutôt fringué à la Gatsby le Magnifique. Pour couronner le tout, si je puis dire, la soirée se tenait dans un lieu superbe et superbement chic du Jardin Botanique, le Parque Lage, un atrium avec un bassin central au pied du Christ Rédempteur illuminé. Nan, je vous dis, ça en jetait.
On se serait cru dans un film, d’ailleurs ils avaient même fourni l’acteur : devinez quelle est la PRE-MIERE personne que j’ai croisée en entrant dans la fête ?! Vincent Cassel ! Hé oui, j’habite Paris, je ne l’ai jamais même ne serait-ce qu’entraperçu, par contre je me pointe à l’arrache dans une soirée à Rio de Janeiro avec mon pyjam sous mon pagne hawaïen et c’est tout juste si on boit pas un verre ensemble ! En plus, c’était une soirée avec peut-être 200 personnes à tout cassel casser, donc genre select quand même. J’ai touché du doigt le rêve hollywoodien mes amis ! Et ensuite, je ne l’ai jamais revu et j’ai fait semblant de danser la samba et d’aimer ça pendant 3 heures, c’est-à-dire jusqu’au moment où la paralysie gagnait mes genoux. Puis je suis rentrée à l’appart et j’ai regardé le soleil se lever depuis la terrasse … sur le bouquet d’antennes paraboliques des toits voisins. Oui c’est tout de suite beaucoup moins glamour mais je vous rappelle que j’étais sur une terrasse à Rio de Janeiro. Oui voilà merci, autre chose ajouter ?
le parque lage et sa piscine de jourle parque lage de rio au pied du cristopharrell williams snoop dog au parque lage rio

Super soirée avec Pharrell et Snoop, yo !

 

 

 

 

Si vous aimez, partagez !Email to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+
Tagged with:    

Publiez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique. Champs obligatoires *

Date de publication : 28 février 2014